Le Chaouen


Localisation
Coordonnées géographiques
Profondeur minimum
Profondeur maximum
Longueur
Largeur

Nord-Ouest de l'île du Planier
43°11'55" N - 5°13'42" O
  6 mètres
36 mètres
85 mètres
14 mètres

Le Chaouen a commencé à naviguer en 1961. Le 21 Février 1970, ce cargo qui transportait des oranges, battant pavillon marocain, faisait route vers Marseille. Vers 22h30, le signal de détresse fut capté par le capitaine du remorqueur "Provençal 15". Vers minuit, le remorqueur arriva sur les lieux où se trouvait le cargo échoué, celui-ci flottait encore. Le capitaine du remorqueur décida donc de l'extraire de sa fâcheuse position. Mais les conditions climatiques commencèrent à se dégrader et l'installation du câble pour tirer le Chaouen se transforma en une course contre-la-montre. Vers 2h30 du matin, le câble se rompit après de nombreux essais. Toute tentative de sauvetage fut abandonnée. Toute la nuit, le vent souffla violemment et à 6h00 du matin, l'eau avait déjà envahi les cales du bateau. A 13h30, le capitaine donna l'ordre d'abandonner le navire et 45 minutes après, le Chaouen se pencha vers bâbord et coula à pic. La proue est restée émergée de quelques mètres pendant environ une quinzaine d'années. Encore aujourd'hui, les causes du naufrage sont mystérieuses et incompréhensibles car la mer était calme et un léger mistral soufflait. Le navire heurta les roches du Boulevard-des-Dames à une vitesse d'environ 12 noeuds. Il s'encastra dans les rochers et la violence du choc provoqua une grande déchirure de la coque à tribord. Il y avait 30 hommes d'équipage à bord.

Vers 6 mètres, la proue du navire apparaît ouverte. Il est impératif de plonger avec une lampe. Au cours de la plongée, il est conseillé de se diriger vers le flanc tribord puis vers le mât du radar. A cet endroit précis, vous pourrez admirer le Chaouen dans toute sa splendeur si l'eau est extrêmement claire. L'épave est en excellent état de conservation. Il est possible de faire la plongée en une seule fois de la proue à la poupe. A 36 mètres, vous pourrez voir l'hélice tordue qui laisse présumer de l'intensité du choc ainsi que le gouvernail. Avec un peu de chance, vous pouvez rencontrer quelques congres tapis dans les cales. Les indispensables paliers pourront être faits aux abords de la coque encore intacte.

Retour

© 2015 ASPTT Marseille Plongée Prod